Nos listes

Conseil scientifique

Collège A

Blin_Jean_Luc_edited.jpg

1

Jean-Luc Blin

Professeur des universités

FST

L2CM

Nancy

S&T

Boulanger_Clotilde_edited.jpg

2

Clotilde Boulanger

Professeure des universités

UFR SciFA

Institut Jean Lamour

Metz

S&T

Guillemin Francis_edited.jpg

3

Francis Guillemin

Professeur des universités, praticien hospitalier

Médecine

APEMAC

Nancy

Santé

Nathalie Leblond-Bourget_edited.jpg

4

Nathalie Leblond

Professeure des universités

FST

DynAMic

Nancy

S&T

Antoine_Xavier_edited.jpg

5

Xavier Antoine

Professeur des universités

ENSEM - Mines

IECL

Nancy

S&T

Giamberini Laure.jpg

6

Laure Giamberini

Professeure des universités

UFR SciFA

LIEC

Metz

S&T

Grasser Benoît_edited.jpg

7

Benoît Grasser

Professeur des universités

IAE de Nancy

CEREFIGE

Nancy

DEG

Simonnot_Marie_Odile_edited.jpg

8

Marie-Odile Simonnot

Professeure des universités

EEIGM

LRGP

Nancy

S&T

Hamez_Gregory_edited.jpg

9

Grégory Hamez

Professeur des universités

UFR ALL-Metz

LOTERR

Metz

LSHS

Corroy Laurence.jpg

10

Laurence Corroy

Professeure des universités

IUT Charlemagne

CREM

Nancy

LSHS

Rogaume Yann_edited.jpg

11

Yann Rogaume

Professeur des universités

ENSTIB

LERMAB

Épinal

S&T

Boudier Ariane_edited.jpg

12

Ariane Boudier

Professeure des universités

Pharmacie

CITHEFOR

Nancy

Santé

Gilson Marion_edited.jpg

14

Marion Gilson

Professeur des universités

Polytech Nancy

CRAN

Nancy

S&T

Villieras_Frederic_edited.jpg

13

Frédéric Villieras

Directeur de recherche

LIEC

Nancy

S&T

Grâce à ses engagements et ses convictions, Hélène Boulanger a toute la légitimité, la crédibilité et l’expérience pour devenir Présidente et impulser les transformations nécessaires pour faire face aux enjeux auxquels notre Université devra répondre.

Jean-Luc Blin est professeur en chimie-physique à la faculté des sciences et technologies (FST). Ses travaux de recherche portent sur la physicochimie des colloïdes en lien avec la conception de matériaux poreux pour des applications en catalyse. Il est directeur de l’institut Jean-Barriol depuis 2012 et est président référent d’un comité ANR. Il a été président de la 31ᵉ section du CNU de 2015 à 2022 et directeur du pôle scientifique CPM de 2012 à 2022. Il a également occupé différentes fonctions au sein de la FST (responsable de la licence physique Chimie de 2007 à 2011, vice-doyen de 2010 à 2013…).

Une expérience avérée en responsabilité, une ambition pour notre université, une droiture et des standards d’éthique élevés et fermes, voilà ce qui m’a conduit à soutenir Hélène Boulanger.

Clotilde Boulanger est Professeur en Chimie à l’UFR Sciences Fondamentales et Appliquées-Metz depuis 1989. Ses domaines d’enseignement sont relatifs à la chimie analytique en solution, l’électrochimie et la chimie du solide. Elle a assuré la responsabilité du master de Chimie à Metz de 2008 à 2012. Ses recherches portent sur la réactivité chimique et électrochimique de matériaux (électrodéposition de métaux et semi-conducteurs, protocoles de valorisation d’effluents).

Elle est actuellement vice-présidente déléguée à la Stratégie doctorale après avoir été chargée de mission recherche dans le cadre de l’évaluation HCERES et du contrat quinquennal 2017 - 2022. Elle a précédemment été vice-présidente en charge de la recherche de 2004 à 2008 à l’université Université Paul Verlaine Metz et de 2012 à 2014 à la création de l’université de Lorraine. Au niveau mandats, après avoir été élue du Conseil Scientifique de 2012 à 2017, elle est actuellement élue depuis 2017 du Conseil d'Administration de l'université de Lorraine.

Notre établissement a besoin de plus de lien entre les métiers de la recherche et l'enseignement, en tenant compte des équilibres des différents secteurs et disciplines et de leurs croisements pour les renforcer. Il n'est pas anodin qu'une femme, issue des sciences de la communication, expérimentée dans les responsabilités administratives, et soucieuse de l'humain, se propose pour rassembler tous les personnels autour d'un projet qui renforce la position de notre université.

Directeur UR 4360 APEMAC - Campus Brabois Santé

Directeur Ecole de santé publique - Faculté de médecine, maieutique et métiers de la santé

Chef de service Centre d'investigation clinique (CIC) — CHRU Nancy, Inserm, UL

Coordinateur du CIC Epidémiologie clinique

Pour suivre la dynamique engagée vers une université interdisciplinaire qui ambitionne par sa recherche fondamentale et appliquée de répondre aux enjeux de demain.
Pour une université qui valorise les investissements en pédagogie et en recherche, qui donne du sens au collectif et permet à l'individu de s'épanouir. 

 

Nathalie Leblond est professeure à la Faculté des Sciences et Technologies de Vandoeuvre. Elle enseigne la microbiologie, la génétique des populations et met en place des enseignements d’insertion professionnelle en Master et dans le cursus de Master en Ingénierie Biologie-Santé. Sa thématique de recherche concerne la mise en évidence des éléments conjugatifs dans les génomes bactériens et la compréhension de leur mécanisme de conjugaison. Elle a pris la responsabilité du département Biologie végétale - Génétique et Microbiologie de 2010-2016. Elle a été élue au conseil du pôle A2F de 2012 à 2016. Elle est actuellement élue au conseil scientifique et élue au conseil national des universités dans la section 65.

J'ai été directeur de l'IECL de 2015 à 2020 et je suis membre du conseil scientifique de l'UL (2017-2022). J'ai pu ainsi échanger régulièrement avec Hélène BOULANGER, apprécier sa grande connaissance de notre université, ses compétences professionnelles et ses idées pour améliorer tous les aspects de notre université.   

Depuis 2005, je suis Professeur en mathématiques appliquées à l'Institut Elie Cartan de Lorraine (IECL) et enseignant à l'ENSEM et l'Ecole des Mines. Mes activités de recherche concernent l'analyse et la simulation numérique d'équations aux dérivées partielles, notamment pour des problèmes d'ondes classiques et quantiques, ainsi que des applications industrielles.

Laure Giamberini est titulaire d’un doctorat en Ecotoxicologie depuis 1993. Elle est professeure à l’Université de Lorraine depuis 2005 et directrice du Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux - UMR 7360 CNRS depuis 2018.

Elle est chercheuse en écotoxicologie aquatique, spécialiste en toxicologie de l’environnement soumis à différentes pressions anthropiques (activités minières, contaminants métalliques, nanoparticules, stress thermiques) et bioévaluation de la qualité de l'environnement. Ses études sur les écosystèmes dulçaquicoles l’ont conduit également vers la parasitologie environnementale afin d’étudier notamment le parasitisme chez les invertébrés en lien avec la qualité du milieu. Elle est experte pour les agences nationales ANSES et ANSM.

Je soutiens la candidature d'Hélène Boulanger et le collectif pULsar parce que j'y trouve la volonté de construire une université unie et ambitieuse, pour la somme de compétences et d'expériences qui s'y trouvent réunies, et pour la lucidité qui en émane au regard des difficultés à affronter.

Après avoir été recruté en 1999 comme Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l'IUT Hubert Curien d'Epinal, j'ai ensuite rejoint en 2008 l'UFR AES à Nancy, devenue ISAM IAE puis IAE Nancy, où je suis actuellement Professeur des Universités depuis 2015. Je suis spécialisé sur le thème du management des compétences dans les organisations, tant en enseignement qu'en recherche. J'exerce ou j'ai exercé des responsabilités en composante d'enseignement (responsabilité de diplôme en continu jusqu'en 2018, Conseil d'Institut de l'IUT d'Épinal, Conseil d'Institut d'IAE Nancy, Comité de direction d'IAE Nancy ..), en unité de recherche (directeur du GREE de 2000 à 2004, directeur-adjoint du CEREFIGE depuis 2016), en Collegium (membre du Collegium DEG entre 2011 et 2015), ou dans les conseils centraux (CEVU Nancy 2, CS Université de Lorraine).

Je soutiens la candidature d’Hélène Boulanger car elle connaît parfaitement le fonctionnement de l’Université et le contexte de l’ESR, elle a acquis une grande expérience, elle a le sens de l’écoute et se montre ouverte au dialogue et au changement. En dix ans, l’Université de Lorraine s’est construite et stabilisée, elle a acquis une renommée aux niveaux national et international grâce au travail de tous. Je partage la vision d’Hélène sur la nécessité de soutenir cette dynamique et de faire évoluer le fonctionnement quotidien pour augmenter la fluidité. J’adhère aux valeurs affichées dans son projet, solidarité entre nous tous, ambition collective et responsabilité dans un monde en transition. 

Marie-Odile Simonnot enseigne le génie des procédés à l'Ecole Européenne d'Ingénieurs en Génie des Matériaux, où elle a introduit l'éco-conception et l'analyse environnementale des procédés. Sa recherche au LRGP a longtemps porté sur le couplage écoulement en milieux poreux et réactions chimiques, appliqué notamment à la purification de l'eau et au transport de polluants dans les sols, dans le cadre du GISFI. Elle s'est orientée ensuite vers les procédés de dépollution des sols, puis vers la valorisation de métaux extraits des sols par des plantes, par procédés hydrométallurgiques. Elle dirige le Pôle Scientifique EMPP depuis 2017.

Je connais Hélène Boulanger depuis 10 ans, et j'apprécie son engagement sans faille, sa capacité à déplacer des montagnes... en ne perdant jamais de vue l'humain ni l'intérêt général. Le programme de PULSAR est ambitieux, collégial et réaliste, je soutiens Hélène sans aucune réserve.

Le poste de président d'université est un poste exigeant qui requiert une grande capacité de travail et une bonne connaissance des instances et du fonctionnement de l'établissement. Hélène Boulanger, par son engagement constant au sein de l'université de Lorraine, me paraît donc être la plus à même de pouvoir relever les défis nombreux qui se posent à ce type de fonction. Son accessibilité et son écoute sont des atouts précieux.

Je suis actuellement directrice des études au sein du département Information et communication. Je suis par ailleurs vice-présidente de la commission formation de la Société française des sciences de l'information et de la communication et directrice éditoriale de la Revue française des sciences de l'information et de la communication.

Basé sur une démarche de co-construction mettant l'humain et le partage en avant, le projet pULsar porté par Hélène me semble à la fois sérieux, équilibré, ambitieux et créatif, porteur d'avenir pour l'Université de Lorraine.

Après un doctorat obtenu en 1999 à l'Université de Poitiers, Yann ROGAUME a été recruté en 2000 à l'Université Henri Poincaré - Nancy I pour développer dans le même temps à l'ENSTIB et au LERMAB des activités autour de l'utilisation du bois et de la biomasse comme source d'énergie.

En 2009, il devient Professeur d'Université et Directeur adjoint du LERMAB, en charge notamment de l'animation du laboratoire sur le site du Campus Bois d'Epinal. L'équipe de recherches qdont il est responsable possède de nombreux équipements de tailles semi-industrielles qui ont été labellisés sous forme de plateforme (ERBE) dans le cadre du programme INFRA+ de LUE en 2021.

Parmi ses responsabilités, on peut citer : Membre élu du Conseil de l'ENSTIB de 2005 à 2019, Membre élu du Conseil de Collegium Lorraine INP de 2012 à 2022 et Membre élu du Conseil de Pôle Scientifique EMPP de 2021 à 2022. Il a été expert pour l'HCERES et est Membre du Conseil Scientifique et Technique de l'ADEME (appel à projet GRAINE depuis 2016).

Je soutiens Hélène Boulanger pour les valeurs et le projet qu'elle porte, sa connaissance de notre Etablissement, sa maitrise des situations complexes et sa démarche collective.

Chercheur CNRS au LIEC ; Directeur de la Fr Eau-Sol-Terre puis de l'Observatoire des Sciences de l'Univers et Pôle Scientifique OTELo ; Porteur et animateur du Laboratoire d'Excellence RESSOURCES21 ; Vice-Président du Conseil Scientifique de l'Université de Lorraine depuis octobre 2014.

Pour une Université solidaire, ambitieuse et responsable

Marion Gilson enseigne les réseaux informatiques et leurs infrastructures à Polytech Nancy. Ses principales contributions en recherche concernent l’analyse, la modélisation et l’identification de systèmes dynamiques. Elle est actuellement Directrice adjointe de Polytech Nancy et en charge de la spécialité IA2R (Informatique, Automatique, Robotique et Réseaux) par apprentissage.

Collège B

Dumond Hélène_edited.jpg

1

Hélène Dumond

Maître de conférences HDR

FST

CRAN

Nancy

S&T

Ceyte Hadrien_edited.jpg

2

Hadrien Ceyte

Maître de conférences HDR

UFR STAPS

DevAH

Nancy

Santé

Benferhat Yasmina_edited.jpg

3

Yasmina Benferhat

Maîtresse de conférences HDR

UFR ALL-Nancy

LIS

Nancy

LSHS

Monfort Vincent_edited.jpg

4

Vincent Monfort

Maître de conférences HDR

UFR SciFA

2LPN

Metz

Santé

Greffet Fabienne_edited.jpg

5

Fabienne Greffet

Maîtresse de conférences

IAE de Nancy

IRENEE

Nancy

DEG

Lezoche Mario_edited.jpg

6

Mario Lezoche

Maître de conférences HDR

IUT d'Épinal

CRAN

Épinal

S&T

Collège C

Bocéréan Christine_edited.jpg

1

Christine Bocéréan

Maître de conférences

UFR SHS-Nancy

ATILF

Nancy

LSHS

Nicolas Louvet.png

2

Nicolas Louvet

Maître de conférences

ENSEM

LEMTA

Nancy

S&T

Placial Claire_edited.jpg

3

Claire Placial

Maîtresse de conférences

UFR ALL-Metz

Écritures

Metz

LSHS

20220331_220449_edited.jpg

4

Romain Coustel

Maître de conférences 

Polytech Nancy

LCPME

Nancy

S&T

Palli Barbara.jpg

5

Barbara Palli

Maître de conférences

UFR DEA

Institut François Gény

Metz

DEG

Villard Pierre-Frédéric_edited.jpg

6

Pierre-Frédéric Villard

Maître de conférences

IUT de Saint-Dié

LORIA

Nancy

S&T

Collège C

Capizzi Sandrine_edited.jpg

7

Sandrine Capizzi

Maître de conférences

Pharmacie

LCPME

Nancy

Santé

Collège D

Lutz Jean-François_edited.jpg

1

Jean-François Lutz

Conservateur de bibliothèque en chef

DirDoc

Nancy

Collège E

D'Alimonte Sandrine_edited.jpg

1

Sandrine D'Alimonte

Ingénieure d'études

CREM

Metz

Antoine Jean-Michel.jpg

2

Jean-Michel Antoine

Ingénieur de recherche

LORIA

Nancy

Collège F

Perroud-Thomassin Carole_edited.jpg

1

Carole Perroud-Thomassin

Adjoint Technique Principal 

LIBio

Nancy

Je souhaite continuer à m'impliquer dans une gestion rigoureuse mais bienveillante et constructive de la recherche à l'Université de Lorraine.

Hélène Dumond, 49 ans, mariée, 2 enfants.

Docteur en génétique moléculaire de l'Université Paris XI-Orsay en 1999, j'ai ensuite effectué 2 postdocs à Strasbourg puis à Nancy. J’ai intégré l'Université de Lorraine en tant que maître de conférences en septembre 2003 puis obtenu mon HDR en janvier 2013.

Enseignante à la Faculté des Sciences et Technologies à Vandoeuvre lès Nancy du L1 au M2, j'interviens aussi ponctuellement à l'IUT de Brabois, à Télécom Nancy et à la Faculté de Pharmacie. J'enseigne plus particulièrement la biologie cellulaire, la biologie de la reproduction en lien avec l'endocrinologie et la cancérogenèse, et porte plusieurs UEs de L1, de L2 et M1.

Je soutiens Hélène Boulanger pour ses valeurs, son engagement, son expertise et son programme pour une université forte, ambitieuse et responsable dans sa richesse disciplinaire.

Après une thèse en Sciences du Mouvement Humain et Neurosciences comportementales à Grenoble1, j’ai été recruté en octobre 2007 à l’UFR STAPS de Nancy et à l’Unité de Recherche d’Histoire et de Philosophie des Sciences - Archives H. Poincaré, UMR 7117 CNRS, puis depuis 2013 à ce jour je fais partie de l’Équipe d’Accueil 3450 DevAH (Développement, Adaptation, Handicap) spécialisée sur l’étude d’individus en situation de handicap, atteints de pathologie centrale et/ou périphérique et plus largement en état de vulnérabilité. Aujourd’hui, mes travaux de Recherche sont exclusivement orientés vers le domaine de la SANTE, auprès de nombreux patients cérébro-lésés, aux pathologies sensorielles ou cognitives et d’individus aux états de vulnérabilité transitoires dues à des perturbations environnementales afin de participer à l’amélioration de leur qualité de vie. Parallèlement au niveau de l’Établissement, je fais partie du conseil scientifique de l’École Doctorale BIOLOGIE SANTE ENVIRONNEMENT et je suis Directeur Adjoint du Pôle Scientifique BIOLOGIE MEDECINE SANTE de l’Université de Lorraine.

Études de Lettres Classiques à Paris IV-Sorbonne, en poste à l'UFR ALL Nancy depuis 2001 comme MCF, HDR depuis 2009. Cours de littérature latine, langue latine, civilisation romaine. Thématiques de recherche : la vie politique de la Rome antique et la culture de l'eau dans l'Antiquité gréco-romaine.

Hélène Boulanger a une expérience de terrain et des institutions qui peut porter un projet solidaire et responsable pour l'Université de Lorraine

Vincent Monfort enseigne les neurosciences cognitives et la méthodologie de la recherche au département STAPS de l'UFR SciFA. Ses activités de recherche, menées au sein du 2LPN, portent sur l'étude des bases cérébrales de la perception du temps et s'appuient sur des données électroencéphalographiques et neuropsychologiques. Actuellement en charge de l'accompagnement méthodologique des étudiants pour leur mémoire et leur stage dans deux masters distincts, il était responsable jusqu'à l'an dernier du master 2 STAPS COAPAS au département STAPS de Metz.

Je soutiens Hélène Boulanger car je partage les valeurs de solidarité, de responsabilité et d'ambition de son projet pour l'Université de Lorraine et parce que je connais les compétences d'Hélène Boulanger et son sens des responsabilités .

Fabienne Greffet est maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches en science politique. Enseignante à l'IAE School of Management, elle est également chercheuse à l'IRENEE et chercheuse associée au Groupe de Recherches en Communication Politique à l'Université Laval au Québec.

Ses recherches portent sur les campagnes électorales en ligne, la participation politique et le militantisme numériques. A ce titre, elle est notamment membre du comité de rédaction de la revue francophone Réseaux et experte France du projet ERC DICED, mené de 2020 à 2024 à l'Université de Manchester, sous la direction de Rachel Gibson, professeure de science politique (https://sites.manchester.ac.uk/diced/). Précédemment, Fabienne Greffet a dirigé le projet "Citoyen.nes conecté.e.s" financé par le Pôle SJPEG de l'université de Lorraine (2018-2020) et le projet ANR franco-québécois enpolitique.com (2012-2015).

Fabienne Greffet enseigne la science politique au sein de l'IAE School of Management de Nancy où elle a été de 2009 à 2019 responsable des échanges internationaux étudiants. Depuis 2018, elle est responsable-adjointe du Master Science politique, coporté en M1 par la Faculté de droit, économie et gestion de Nancy et l'IAE Nancy School of Management. Au niveau central, elle a été membre du Conseil scientifique (2017-2021) et est actuellement élue au Conseil de Pôle SJPEG, où elle avait siégé antérieurement (2015-2017).

Mario Lezoche est maître de conférence HDR à l'Université de Lorraine, plus précisément à l'IUT Hubert Curien d'Epinal (Institut Universitaire Technologique) où il enseigne le génie logiciel orienté objet, les systèmes de connaissances de base et le développement de bases de données. Il enseigne également à l'école d'ingénieurs en informatique TELECOM Nancy la configuration des ERP, l'entreprise 4.0, les blockchains et les langages de programmation sémantiques. Il est chercheur au CRAN (Centre de Recherche en Automatique de Nancy) unité mixte de recherche avec le CNRS. Au sein du laboratoire du CRAN, il est rattaché au département ISET (Département Ingénierie des Systèmes Eco-Techniques) et il co-dirige le projet de recherche Système Intelligent et Objets en Interaction (S&O-2I) sur l'utilisation de la formalisation des connaissances (par exemple ontologie, analyse formelle des concepts, analyse relationnelle des concepts) pour optimiser l'interopérabilité des modèles des systèmes de production. Il est diplômé de l'université Roma TRE (Italie) en ingénierie informatique. Il a obtenu son doctorat en ingénierie informatique en 2009 et son post-doc en 2011 à l'Université de Lorraine. Il a une forte expérience dans la recherche sur le Web sémantique et dans les modèles et la sémantique pour l'interopérabilité des systèmes. Il travaille depuis longtemps dans la modélisation des systèmes d'information, la modélisation et la découverte sémantique, et le développement de bases de données. Son domaine de recherche est basé sur la modélisation des systèmes d'information pour l'interopérabilité des applications et des processus d'entreprise, avec des applications dans la modélisation d'entreprise. Il travaille actuellement sur une approche de conceptualisation et l'utilisation de la théorie du treillis à travers la méthode d'analyse formelle des concepts (FCA) pour l'interopérabilité des systèmes d'information d'entreprise. Les derniers travaux de recherche portent sur une amélioration de la méthode FCA appelée Relational Concept Analysis (RCA) qui se concentre sur la formalisation et l'extraction de la connaissance tacite par une approche de clusterisation sur des structures de données multi-contextes. Il est en outre un réviseur régulier pour des revues internationales (EIS, FGCS, CII, IJPR). Il est éditeur invité de numéros spéciaux de revues internationales. Il est auteur ou co-auteur de plus de 60 articles dans le domaine de l'ingénierie de l'automatisation, de la formalisation des connaissances d'entreprise et de l'interopérabilité des systèmes d'entreprise. Il est membre du comité technique 5.3 de l'IFAC sur "l'intégration et la mise en réseau des entreprises" depuis 2016 et de l'IFIP WG12.

Hélène a montré, par toutes les responsabilités collectives qu'elle a déjà assurées, une vision de l'Université que je partage, sa préoccupation principale mettant l'humain au cœur de son projet, sa capacité énorme de travail ainsi que sa parfaite connaissance de l'Organisation que représente l'Université de Lorraine, ce qui est évidemment primordial pour en assurer la Présidence et tout mettre en œuvre pour appliquer son projet.

Christine Bocéréan enseigne la psychologie au sein de l'UFR SHS-Nancy et intervient également à l'UFR SHS-Metz. Son principal objet de recherche concerne le développemement pragmatique du langage et ses pathologies; elle est également spécialisée en psychométrie et, à ce titre, contribue à la validation de tests et de questionnaires. Elle a assuré de nombreuses responsabilités collectives : responsable de DEUG, directrice du département de Psychologie et directrice d'abord de l'UFR Connaissance de l'Homme (Nancy 2), puis de l'UFR SHS-Nancy (Université de Lorraine).

Lors de nos échanges, Hélène Boulanger a su me convaincre de sa volonté de remettre la recherche et la formation comme mission principale de nos métiers.

Nommé en 2013 au LEMTA, je réalise mes activités de recherches principalement en rhéologie des fluides complexes. Attiré par la recherche interdisciplinaire je développe depuis quelques années des liens entre mes activités de mécanicien des fluides et la microbiologie environnementale.

Je soutiens Hélène parce que j'approuve sa droiture et son pragmatisme dans sa pratique de la gestion de l'université proche du terrain, dont elle a fait la preuve par les actes pendant la crise du COVID

Maîtresse de conférence en littérature comparée (UFR ALL / équipe d'accueil Écritures), lauréate junior de l'IUF (promotion 2021)

Je suis spécialiste de l'histoire de la traduction de la Bible et travaille à l'intersection de la traductologie et de la théologie, au sein du laboratoire Écritures qui représente une des spécificités de l'UL à l'échelle nationale. Mon projet IUF, intitulé "lire, étudier et écrire avec la Bible en traduction" en est une déclinaison qui s'ancre dans la réception contemporaine des textes reçus comme sacrés à l'école et à l'université: une question dont les enjeux sociaux et idéologiques sont brûlants!

Mes enseignements en littérature générale et comparée sont ceux d'une littéraire tout terrain qui sait s'adapter à un public étudiant en besoin de renforcement de sa culture classique et en demande d'exploration de territoires nouveaux (littératures étrangères extra-européennes, études de genre, études culturelles...). Diriger un département et une licence pendant la crise du COVID n'ont fait que me convaincre de la nécessité d'une gestion pragmatique, fluide et démocratique aussi bien dans la pédagogie que dans la recherche. J'en suis sortie convaincue de l'urgence de prendre en charge énergiquement la souffrance au travail, aussi bien pour toutes les catégories de personnel que pour les étudiant·e·s.

Je suis membre du Cha-U, collectif de lutte contre le harcèlement à l'université.

Maître de conférences 31ème section depuis 2012 à l'UL. Je mène ma recherche au LCPME sur des oxydes d'intérêt environnemental. À Polytech Nancy, je suis responsable du parcours de fin d'étude Industrie et Environnement depuis 2017.

Je soutiens Hélène car elle dispose de toutes les compétences requises pour faire face aux défis d'aujourd'hui et de demain auxquels sera confrontée l'UL

Barbara Palli, est Maître de Conférences de droit privé à l'Université de Lorraine, site de Metz, depuis septembre 2007. Son domaine de specialisation est le Droit comparé du travail. Elle est directrice adjointe de l'IFG (laboratoire de recherches en droit privé) depuis janvier 2020.

Je suis maître de conférences enseignant dans le département informatique de l'IUT de Saint-Dié et chercheur dans l'équipe TANGRAM du LORIA.

 

J'ai obtenu un doctorat en informatique de l'Université Claude Bernard Lyon I en 2006. J'ai fait un premier post-doc à la Harvard Medical School dans le laboratoire CIMIT à Boston (2006-2007), puis un second post-doc dans le département du département Biosurgery and Surgical Technology de l'Imperial College à Londres (2007-2009). J'ai été recruté à l'université de Lorraine en 2009. En 2013, j'ai été chercheur invité dans la School of Computer Science à Bangor University (UK). De 2014 à 1016, j'ai été en délégation (Inria puis CNRS) au Harvard Biorobotics Lab à l'Université de Harvard. J'ai le status de Harvard Affiliate depuis 2014.

 

Mon thème de recherche est la modélisation d’objets déformables dans le contexte médical et, plus spécifiquement, l’utilisation d’imagerie médicale afin de personnaliser des simulations aux patients.

Son programme met en avant les besoins de l'université pour les années à venir

Sandrine Capizzi, Je suis maître de conférences en Parasitologie à la faculté de pharmacie depuis 20 ans Après une activité de recherche sur les parasites et virus dans le milieu hydrique, je développe maintenant un partenariat avec l'INRAE et le laboratoire Tous Chercheurs dans le cadre des maladies vectorielles à tiques. Les actions tournées vers le citoyens et les sciences participatives, permettent de développer d'autres champs d'actions. La vulgarisation scientifique lors de contact avec le public sur des journées de préventions sont des moments essentiels pour un chercheur, apportant des échanges et de nouveaux projets.

Un projet ambitieux et réaliste, construit sur des valeurs fortes et une équipe compétente.

Jean-François Lutz coordonne le service d'appui à la recherche au sein de la Direction de la Documentation. Au bénéfice de l'ensemble des unités de recherche, ce service assure l'administration d'outils (portail HAL, entrepôt de données DOREL), réalise des actions de formation (à destination des doctorants, des porteurs de projets ANR...) et offre de nombreux services documentaires liés à la recherche (abonnements électroniques, bibliométrie, édition scientifique, valorisation des thèses et mémoires, plan de gestion de données, identifiants...), le tout dans une optique d'ouverture de la science. Jean-François Lutz a participé en 2019 et 2020 au travail de redéfinition de la stratégie éditoriale de l'Université de Lorraine et il est engagé, à l'échelle nationale et internationale, dans plusieurs groupes de travail liés à la science ouverte.

Je soutiens Hélène pour son expérience, sa force de travail, son engagement pour le collectif et les valeurs qu'elle défend. 

Sandrine D’Alimonte est ingénieure d’études et occupe la fonction de secrétaire générale du Centre de recherche sur les médiations (Crem) à Metz et Nancy. Elle est titulaire d’une Licence d’administration publique et d’un DESS d’ingénierie de projets multimédias. À son arrivée à l’université de Metz en 2000, elle se spécialise dans l’appui à la recherche et l'ingénierie de projets en sciences humaines et sociales au Crem et à la MSH Lorraine. Au-delà de ses missions actuelles, elle s’investit dans plusieurs groupes de travail visant le partage et l’amélioration des pratiques à l’université de Lorraine. Représentante élue des personnels Biatss au conseil du pôle scientifique Connaissance, langue, communication et société de 2017 à 2021, elle est membre de la commission paritaire d’établissement depuis 2018. Elle a été experte pour le HCERES pour l’évaluation de deux unités de recherche en 2018.

Pour une évolution de l'université, mais pas pour une révolution !

Ingénieur de recherche avec un parcours de plus de 30 ans dans 2 EPST (CNRS et INRIA) et un parcours à l'Université.

J'ai notamment occupé, pendant 15 ans, le poste de DSI de l'Université Henri Poincaré jusqu'à la création de l'UNiversité de Lorraine et la création de la Direction du Numérique ou j'ai pris la responsabilité de la sous-direction des Usages du Numérique avant de rejoindre le LORIA / centre Inria pour occuper le poste de responsable du service informatique. Je suis aujourd'hui responsable d'un service en charge de l'évolution du SI et de la thématique SSI au sein de la DSI nationale d'Inria.

Pour sa vision de l'Université de demain.

Je viens d’une formation initiale en biotechnologies. Après mon arrivée au Laboratoire d’Ingénierie des Biomolécules en 2006, je me suis adaptée et formée à la production et à l’analyse de la caractérisation physique et chimique des poudres alimentaires. Depuis, je mobilise mes compétences techniques pour collaborer à travers divers projets de recherche dans ce domaine.